Black Marxism - The making of the black radical tradition

“Marxisme noir - La création de la tradition radicale noire”

Cedric Robinson (5 novembre 1940 - 5 juin 2016) était un académicien américain qui occupait le poste de professeur en Science politique et directeur des Études sur l’Histoire noire à l’université de Santa Barbara, en Californie.

Photo du professeur Robinson.

Cet ouvrage ambitieux a été publié pour la première fois en 1983 par Cedric Robinson. Il y démontre qu'on ne peut pas essayer d'analyser l'histoire de la résistance des populations Noires uniquement à travers le prisme de la théorie marxiste. La compréhension de ce mouvement serait incomplète et imprécise.

Les analyses marxistes occidentales ont comme modèle de base l’histoire de l’Europe et tendent à réduire et négliger l’importance et la signification historique des peuples et des communautés noires en tant qu’agents et agentes du changement et de la résistance.

Selon Robinson, la tradition radicale noire devrait être directement en lien avec les traditions du continent africain et les expériences vécues par les communautés noires dans les nations occidentales. Toujours selon l’auteur, toute analyse s’occupant de l’histoire afro-américaine devrait être orientée en ce sens.

Afin d’illustrer son argument Robinson retrace l'émergence de l’idéologie marxiste en Europe. Il raconte la résistance des personnes de couleur dans des environnements historiquement oppressants et pour conclure, il démontre l’influence que ces deux traditions de pensée ont pu avoir sur certains des penseurs radicaux noirs les plus importants du XXème siècle tels que : W.E.B Du Bois, C.L.R James et Richard Wright.

Ce livre n’est pas encore disponible en français à l’heure actuelle, mais la rédaction de Radix, ayant des yeux et des oreilles partout, peut déjà vous annoncer sa future parution aux éditions Entremonde prévue courant 2020.

Lien pour approfondir la question :